Autres articles

Edtech, une filière en ébullition

23 mai 2017

Mooc, adaptive learning, BYOD, cours à distance, campus étendu, student analytics, réalité mixte, intelligence artificielle, médias et réseaux sociaux… dans le domaine des usages, des infrastructures, des matériels ou des ressources, la plupart des certitudes relatives à l’avenir de l’éducation et de la formation sont remises en cause à l’aune de l’émergence des nouvelles technologies. Ce changement de paradigme affecte un marché de près de 180 milliards d’euros par an (150 milliards de dépense intérieure d’éducation et 30 milliards en formation continue). Il n’est donc pas surprenant de constater aujourd’hui l’émergence d’une filière d’entreprises innovantes  dédiées à ce secteur : « l’Edtech ».

L’écosystème est dynamique : 100 nouvelles startups ou associations ont été créées depuis 2015, et plus de 200 depuis 2010. Malgré leur petite taille et leurs faibles revenus, ces entreprises sont opportunistes et très diversifiées : passant du B2B au B2C, la moitié des acteurs ciblent des publics adultes et sont investis aussi bien dans le développement de compétences digitales, de compétences techniques spécialisées que dans la gestion de l’éducation et de la formation.

Bien que le niveau de maturité de la filière n’ait pas encore atteint celui qu’on observe dans d’autres pays comme les Etats-Unis ou le Royaume-Uni (peu de projets à forte intensité de R&D, difficulté à accéder au marché institutionnel…), le secteur devrait se structurer dans les années à venir : les levées à plusieurs millions d’euros se multiplient depuis 2016, le rythme de nouveaux projets ne faiblit pas et les acteurs majeurs du secteur s’investissent de plus en plus dans l’animation et la structuration de l’écosystème (administrations centrales, opérateurs financiers de type CDC, BPI, pôles de compétitivité, établissements publics et grands groupes…).

L’accompagnement à la scolarité et l’orientation, l’offre de formation relative aux métiers du numérique, la découverte de la culture et des sciences pour les plus jeunes, l’apprentissage des langues ne se conçoivent plus aujourd’hui sans l’apport des startups de l’Edtech. Mais mis à part quelques rapprochements (Daesign et Nathan ou Kwyk et Hachette par exemple), les grands groupes de l’hexagone restent encore frileux dans leur convergence avec ces startups. Pourtant les synergies à mettre en place semblent prometteuses que ce soit en recherche de prestataire, en croissance externe, en partenariat d’innovation ouverte pour le développement de nouveaux produits, services et modèles économiques.


Baromètre Edtech 2017

Quelle dynamique pour la filière Edtech française ?

 

Télécharger l'étude


Testez votre connaissance de la filière Edtech !

1
2
3
4
5

Combien de structures Edtech ont été créées en 2016 ?

4
45
23
34

45 EDTECH ONT ÉTÉ CRÉÉES EN 2016

L’Edtech française est une filière en pleine croissance : depuis 3 ans, le nombre de structures Edtech créées a augmenté de 47%. Il s’agit donc d’une phase de création sans précédent. Doit-on maintenant s’attendre à une phase de consolidation de l’écosystème ?

1
2
3
4
5

Quel est l’âge moyen des Edtech ?

MOINS DE 3 ANS
4 ANS
12 ANS
PLUS DE 15 ANS

L'âge moyen des Edtech est de 4 ans

L'Edtech type est jeune : 50% des structures interrogées ont moins de 3 ans d’existence.

1
2
3
4
5

QUI UTILISE PRINCIPALEMENT LES SERVICES DES EDTECH ?

Enfants
étudiants
Adultes

Les Edtech s’adressent en majorité à des utilisateurs adultes.

Les différents services proposés par les Edtech – développement de compétences ou outils de gestion – s’adressent à un public composé à 56% d’adultes, à 40% d’enfants et à 37% d’étudiants.

1
2
3
4
5

Quelles technologies sont de plus en plus UTILISÉES PAR LES EDTECH ?

SOCIAL MEDIA
PLATEFORMES
objets connectés
réalité virtuelle

Les social media et les plateformes sont de plus en plus utilisés par les Edtech

On observe une montée en puissance des réseaux sociaux et des projets autour de plateformes d’agrégation, de diffusion, de distribution. Selon les entreprises du panel, la croissance pressentie des technologies liées à l’apprentissage (Adaptive learning, learning app) n’est pas confirmée. De même, le nombre de startup mettant en œuvre des technologies de pointe telles que les objects connectés ou la réalité virtuelle progressent moins rapidement que prévu.

1
2
3
4
5

Qui sont les principaux clients BtoBDES EDTECH ?

Organismes publics
Organismes de formation
Entreprises
établissements d'enseignement

Les Edtech s’adressent en priorité aux établissements d’enseignement (62%) et aux entreprises (60%)

Mais si la filière s’est structurée initialement autour du BtoB, ce modèle tend à s’amoindrir au profit du modèle BtoC qui double en volume depuis 3 ans. De manière générale, les modèles économiques se diversifient.


Baromètre Edtech 2017

Quelle dynamique pour la filière Edtech française ?

 

Télécharger l'étude